6 novembre 2013

La construction – 2009 à 2011

Comme depuis 1978, Robert et Jacques de Shop Moto ont immédiatement répondu présents. Nous avons partagé tant de délires sportifs ensemble… Motocross, Paris-Dakar, courses d’endurance TT de 24h (Bol d’herbe et 24h de Bretagne), tour de France moto, courses de motos anciennes,  supermotard, endurances vitesse sur circuit, tour du monde des passagers du monde…  une longue histoire à conter dans mes vieux jour… pour que les enfants fassent plein de rêves…
Dans toutes les disciplines et (presque) toujours sur Ducati, ils ont toujours été à mes côtés pour me soutenir (et me supporter…). Si vous cherchez un bouclard de vrais mécanos qui connaissent toutes les générations de Ducati, une seule adresse : Shop Moto.
Eté 2009, Ducati France et Shop Moto fournissent la moto, la DUCATI 1198S, ses 170 CV avec ses 13,4 Kgm de couple et toutes les pièces Ducati nécessaires à l’attelage. Et aussi les bons conseils.


Pour l’attelage, Albert (Choda) a écouté mes délires, a fait le tri, sorti sa science géo-trouvetout et son savoir-faire pour construire un assemblage tout en 25CD4S aussi original que léger avec sa roue du panier directrice. Et sa femme Marie, personnage haut en couleur s’il en existe, s’est chargée de tout le dossier administratif des mines pour arriver jusqu’à la carte grise. Et ce n’est pas rien… Désireux de limiter au maximum les pièces automobiles aux roues et pneus, il a fallu concevoir des moyeux spécifiques. L’ami Yanic de Nominal Ingéniérie et Manu aux commandes de la 3D ont conçu puis « sculpté » les moyeux.

Juillet 2009, la naissance de l’hyperside en images…
Episode 1 : La roue AR
Persuadé qu’un système d’anti-patinage serait un vrai plus sur un side-car, le but a été de conserver au maximum les paramètres qui régissent celui d’origine. Et en tout premier lieu la circonférence des pneus. La première réflexion fut de conserver la jante d’origine de 17″ en l’équipant d’un pneu Bridgestone à la circonférence la plus approchante. Cette adaptation, bien qu’esthétiquement très flatteuse, cumulait néanmoins quelques contraintes néfastes :

  • Au niveau sécurité : L’aile de la jante d’origine (qui bloque latéralement le pneu) étant plus basse que celle des voitures, le risque de déchapage dans les virages en fort appui latéral n’était pas à exclure.
  • Au niveau performance : Impossible de trouver des gommes racing en 17″ dans des largeurs raisonnables.
  • Au niveau pécunier : Sachant qu’une jante AR Ducati (même fournie par Shop Moto) coûte cher, équiper l’attelage de quatre exemplaires coûtait donc très très cher.

Vous conviendrez donc que c’était trop…


Episode 2 : Le moyeu du panier
Sur un side-car, la loi impose un double circuit de freinage. Classiquement, le frein à main droite freine la Roue AV et celle du panier, le frein à pied freine les 3 roues.

Episode 3 : Le moyeu AV
Il est équipé lui aussi de roulements de Lancia Delta. Pour de basses questions de sécurité et donc d’homologation, nous avons renoncé à installer un disque de moto. Comment réagirait thermiquement un seul disque de moto placé à l’intérieur de la jante et supportant à lui seul deux pinces radiales avec un émetteur racing ? Ne connaissant pas suffisamment ces contraintes pour le moment, le choix s’est porté sur un disque fonte de voiture.

Episode 4 : La fourche AV

Episode 5 : Sabot et radiateur d’huile
Le moteur Ducati est équipé dans sa partie la plus basse d’un puits à huile pour lui éviter de déjauger dans les virages. Fort bien sur deux roues mais ayant baissé au maximum le châssis, un sabot (merci Rémy) saura prévenir tout excès d’optimisme conduisant quelquefois dans les bas-côtés.

Episode 6 : Le résultat de l’assemblage

Décembre 2011
Carte grise en mains, l’hyperside roule. L’ami Marco (Poly) s’occupe du panier Baroudeur standard et lui donne un arrière style « classic » qui s’intègre étonnamment avec l’arrière du 1198. L’architecte designer Etienne (Ducatiste Shop Moto de longue date) avait esquissé un fort joli projet mais les courts 3 mois avant le rallye de Corse n’en permettait pas la réalisation. En homme de métier, il comprendra que le projet global devait rester prioritaire.

 

 

Next Page

One thought on “La construction – 2009 à 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *