6 novembre 2013

Le développement – 2013

Hyperside : 1 saison pour apprendre… Janvier 2013, 2ème acte
Je rencontre Zen, singe de side-car de piste, à l’Agée du DCF… Heureuse rencontre… qui aimerait bien essayer…

Février Mars 2013
Je prends livraison des moyeux révisés, ajustés et renforcés par Piton qui repart courir les endurances du DCF avec ses deux fils. Normal. Du coup, pas de rallye mais du temps pour peaufiner l’attelage… c’est pas plus mal. Il prend le temps de fabriquer une couronne AR de 48 dents à partir d’une couronne d’origine et d’une frette brute. Beau boulot qui devrait permettre de grimper aux arbres ! Le ressort de l’amortisseur AR passe ce coup-ci de 110 à 150 Newtons. Merci Paco, on s’approche de la vérité. Avec Etienne le responsable TechCo de Beringer, nous inventons un système de freinage « tout au pied » et il montre toute sa détermination à purger les circuits pour le moins récalcitrants. Période galère de mise au point… Rémi fabrique (entre autres) la pédale de frein magique et on l’installe avec Thomas sur le châssis. Bruno, mon « pins roumain » préféré, refait un circuit électrique digne d’un Rafale…  🙂

Juin 2013
L’hyperside est prêt, le pilote aussi, l’invitation a d’abord surpris Etienne de Beringer mais comme c’est un garçon qui n’est jamais le dernier à faire une connerie… Le voilà dans le panier au rallye du Beaujolais. Les premiers instants dans un panier de side d’un pilote de course de côte. L’article sur ce rallye est par ici et la manière dont Etienne l’a vécu, c’est par là.  🙂 🙂 🙂 Côté mécanique hyperside, l’embrayage (à air) surchauffe et après échange constructif de point de vue avec Dottore Robert de Shop Moto, on aère la chose grave et on monte de nouvelles pièces. Un immense merci à Dany, mon voisin et ami. Sa fraiseuse, son tour et son poste à souder ont été maintes fois sollicités. Et il a toujours répondu présent !

Août 2013
Zen, rencontré à l’AG du DCF en janvier, passe à la maison. On part faire un petit tour d’une heure sur les routes d’Isère. Il revient avec la banane. Signé pour un test en rallye à la fln du mois. Le rallye des Volcans, excellent rallye pour débuter, costaud mais l’accueil humain vaut le déplacement… Reco d’une spéciale de jour et de l’autre de nuit. Et là, comme Zen est le premier singe non débutant sur l’hyperside, je comprends tout ce que co-piloter apporte à l’ensemble roulant 🙂 Nous finissons 3ème, après plus de 580 km et 8 spéciales, à 17s soit 1,5% du 1er (le Choda Voxan VX de Christophe Boudier) 11ème scratch juste derrière le magnifique Choda KTM RC8R d’Hervé et Marie LAUR. Nous sommes contents… Zen découvre l’âpreté de la discipline et il repart avec le coussin du panier pour l’améliorer pour la saison prochaine… Kevin gagne la catégorie 125cc haut la main et se fait grand plaisir dans les spéciales. Ses temps en spéciale le classe au milieu de motos qui rendent 80 CV à la sienne ! Il se permet même de finir au scratch un cheveu devant l’ami Patrick Avanthay, le grand suisse sur sa Sport Classic… Très heureuse rencontre… l’ami Patrick, vous en entendrez parler c’est certain 🙂  L’autre excellent côté des paddocks des rallyes routiers : les rencontres humaines… L’ami Fontana, sur un mono Honda très personnel, découvre le rallye avec ses phares montés verticalement. Pas facile la bande noire entre les deux phares 🙂 Lui aussi se fait grand plaisir et signe pour la saison prochaine en 350 RDLC … Avec Zen et le soutien de Manu et des enfants 🙂 toutes les manches du championnat de France des rallyes routiers et le Moto Tour sont au programme pour la saison prochaine !

Automne/hiver 2013
Gros travaux, l’hyperside entre pour de bon dans sa phase attelage de compétition. Il va se rabaisser, revenir en roues 15″ (plus grand choix de pneus à un coût moindre), il va parer son châssis de sa couleur définitive. Beringer s’occupe du freinage et de l’anodisation des moyeux… Etienne m’a passé un étrier pour tester. Concluant 🙂 Avantage à Beringer pour la purge entre les deux pistons. Xavier de Graphimeca, incroyable trait d’union entre Jacques de Shop Moto et Yanic de Nominal me supporte avec mes pièces à tourner et/ou fraiser 🙂 Merci Xavier.

Le temps de deux A/R à Pompéjac pour que Maître Albert peaufine quelques adaptations. Plus bas, plus de réglages de la fourche AV, modification des ancrages du co-pilote avec une barre pour les gauches et une main courante (ou ligne de vie) rassurante en toutes positions. 

 

 

 

 

Pour terminer le remontage des moyeux H7G6, descente à Mouriès chez l’inénarrable Julien RACHET l’anglais provençal… good time heart time 🙂

Thomas vient me donner la main à démonter le lego comme l’appelle Pascale… Promis Pascale, ce coup-ci, on se fait le bateau des pirates 🙂

Michael et Amine d’Isère Epoxy à Moirans (Faut voir leur four de 16 m de longueur !!!) assurent en vrais professionnels pour faire fabriquer une poudre Epoxy d’une teinte la plus approchante possible. Bingo réussi 🙂

Et finalement la chrysalide du proto se transforme peu à peu en attelage taillé pour la compétition.

Derniers réglages, présentation et essai presse sur piste sont au programme en sortie d’hiver. Z’ont pas intérêt à me le casser ! Mi-décembre 2013 Construction du blog de l’hyperside… et c’est pas rien ! et toujours remontage de l’hyperside…
Prochaine étape Shop Moto pour révision du moteur en vue de la saison 2014. Merci Papa Noël 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

 

 

Next Page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *