6 novembre 2013

Le développement – 2012

Hyperside : 1 saison pour comprendre…

Janvier 2012,
Première sortie publique pour l’hyperside pour l’inauguration de la brasserie « Les Copains d’abord » de l’ami Lionel (pilote Ducati amoureux des rouges italiennes) dont l’hyperside porte fièrement les couleurs (Merci pour les peintures io).

Avril 2012, 1er acte
Depuis bien longtemps, le complice marquis, Piton, de son vrai nom François de Camaret, mon aristocrate préféré :), avait répondu présent pour cette phase de mise au point en compétition. Avec Julien Rachais, l’anglais de Mouriès à l’accent provençal…, Piton a finalisé les moyeux, fabriqué une couronnes AR en 44 dents puis commencé le rôdage.

Mon compagnon de tour du monde, Alain Martinez, retaille l’interface de roue AR en aluminium pour alléger les masses en mouvement. Les hostilités vont pouvoir commencer.

L’attelage, même si son comportement est loin de la perfection, fonctionne de mieux en mieux au fil des sorties…
Fait dire que sur toute la saison, les bracelets se sont allongés chacun de 6cm, la couronne AR a pris 8 dents de plus (de 36 à 44 dents), le ressort de l’amortisseur AR est passé de 80 Newton à 110 Newton. Côté freinage, je commence à revoir complètement la copie et décide passer à un freinage intégral « tout au pied » sur deux circuits (Roue AV+AR+panier et Roue AV+Panier). Il y a déjà tellement de choses à penser en spéciales… Libérer la main droite ne pourra que soulager un peu mon cerveau 🙂
Comme il y a prescription et qu’aucun point du règlement ne l’interdisait, à chaque rallye, avec François (Piton), nous prenons chacun une spéciale. On accélère l’apprentissage, à 2, on comprend et progresse forcément plus vite. Une vraie bonne équipe…

Kevin fit une pige dans le panier au Dourdou en juillet 2012 mais un déluge pour notre départ de nuit suivi d’un épais brouillard et la crevaison de la roue AR dans l’étape de jour lui fire découvrir l’âpreté des rallyes routiers. Est-ce cela qui lui a donné l’envie de montrer ce dont il est capable ? avec sa MZ 125 SM de 2005…

Automne/hiver 2012
Modification de l’assiette du châssis et installation d’amortisseurs Ohlins.
Merci à Paco Martinez de PFP Ohlins qui a conçu et fabriqué des amortisseurs spéciaux pour l’hyperside en une journée avec un professionnalisme et les explications qui vont avec. Chapeau. Professionnel.

 

 

Next Page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *