du 21 au 23 mars 2014 – Lavérune (34)

Une excellente entame de championnat…

Ouverture du championnat dans les garrigues… Vous pouvez trouver ici une vidéo globale de la manifestation réalisée par Raphaël Ottavi.
Après un automne/hiver laborieux, nous y voilà enfin !
Je découvre, grâce à l’ami Christian, le confort total d’un camping-car… Qui m’aurait dit qu’un jour, je deviendrai (épisodiquement) un de ces escargots routiers.
Ceci dit, c’est top moumoute sur un paddock, ça change vraiment de la tente Quechua à 39 €… dans laquelle, je dors si bien 🙂
Grand plaisir de retrouver les copains et les autres membres de la belle équipe : Patrick notre grand suisse s’est occupé du ravitaillement en chocolat, Kevin de l’huile d’olive, Zen (enfin sa femme Manu) des cakes aux olives et au petit déjeuner, croissants et pains au chocolat livrés par Michounet 1er (Michel Fontana) et Piglette, l’adhérente canine du DCF 🙂 Elle est pas belle la vie ?

Reco des spéciales en voiture avec les copains et pas de reco en side pour cause de perte de l’aimant du tripmaster. On le recolle à l’araldite, grrrrrr, j’ai horreur de devoir mécaniquer (même 1/2 h)  sur un paddock. Mauvaise révision atelier, je n’ai qu’à m’en prendre à moi-même.
Météo France nous avait annoncé de la pluie pour le samedi. Confirmé. Averses faibles mais régulières et bien réparties. La sortie est homologuée, comme dit Martinez 🙂
La première boucle est tendue, chaussée glissante sur les spéciales et besoin d’un peu de temps pour se remettre au process roadbook/tripmaster. Montées prudentes pour découvrir le terrain (ES1 : 4 ème et ES2 : 3ème) . Nous perdons l’équipage Galvani/Rouge qui ont mis leur Honda CBR sur le toit avec le pilote à l’hosto (Côtes…).
Juste le temps de faire le 
plein et c’est reparti pour une 2ème boucle, on améliore nos temps mais les autres aussi (ES3 : 4 ème et ES4 : 4 ème). En fin de dernière boucle du bord de mer, dommage qu’il y pleuvait mais c’est quand même sympa de voir la mer dans une compétition, sur la dernière spéciale  à Lavérune, on lâche les chevaux un peu plus en confiance avec une traj de crossman (ES6 : 2ème). On vous invite à vivre l’expérience en vidéo par là (Production Chris MixPop)
Grande joie à l’arrivée de retrouver la tribu De Camaret et les copains du DAME  (Desmo Aïoli Mouriès Empegaduïre), tous grands experts en déconnades. Buffet froid de produits bio régionaux. Ah le rosé de Gourgonnier… mais pas pour nous ce soir, reste l’étape de nuit…

Putain que c’est dur de quitter les copains, de remettre l’habit de pluie et de repartir vers les montagnes cévenoles. Dans un rallye, y’a toujours un moment où tu te demandes pourquoi tu fais ça… puis au bout de quelques kilomètres, le plaisir “d’enrouler du câble” du motard de base reprend le dessus.
On connait la liaison, la nuit est sèche, les phares suffisants, les spéciales propres mais encore 3″ derrière les pros (ES7 : 3ème et ES8 : 3ème).
Retour au paddock, le rallye des Garrigues est terminé. On en sort 2 au général, bien aidé par deux faits de course mais on prend des gros points et c’est bon pour le moral. On finit à 28 s (pour 7 spéciales) du KTM RC8R d’Hervé et Marie Laure.
à suivre…

Tous les résultats sur engage-sports.com par ici… 🙂

Les faits de course
Au départ de la première spéciale, le très rapide Benelli 3 cylindres de Bruno et Diana fait des siennes au niveau démarrage et les pénalisent lourdement sur les 3 premières spéciales.
Dans l’ES6, celle de la vidéo, le plombier grenoblois Alain Amblard (Champion de France 2013) sort de la route sur un excès d’optimisme d’adhérence. Séquence angoisse par ici. Pas de dégâts humains immobilisant mais l’attelage a durement souffert. Abandon.

Les résultats de l’équipe (Classement scratch Jour et Nuit)
• Kevin 1er en 125cc 4T et 42ème scratch
• Patrick 7ème en Top Sport et 52ème scratch
• Michounet 6ème en classique et 71ème scratch
• Michel et Zen 2ème en side-car et 23 ème scratch
On va essayer de faire mieux la prochaine fois dans la Sarthe – comme tous les autres participants d’ailleurs… 🙂