L’histoire de PAF le Michou…

Deuxième épreuve du Championnat de France des Rallyes à la Suze sur Sarthe. Mieux préparé, disponible plus tôt, partie en bonne compagnie avec Kevin CHEYLAN, le week-end s’annonce sous les meilleurs auspices…
Découverte d’un joli paddock dans un camping au bord de l’eau, avec orages potentiels sous-jacents et programme routier très chargé…
Départ pour la spéciale sur circuit : 4 tours du Bugatti à priori un avantage pour ma moto… Au secours ! Parti en 8ème ligne, je me retrouve comme dans un moto cross où tout le monde se fait des block-pass à chaque virage, où la trajectoire de mon 2 temps pointu est en permanence coupée par des motos venant de tous les côtés… Maman j’ai peur !!!
La deuxième spéciale reconnue pour la première fois la veille en voiture me plait mieux et se passe sans anicroche.  l’arrêt déjeuner se passe sans souci et puis PAF le Michou !
Gazole ? Graviers ? Inattention ? Plutôt sur la digestion et après enquête des gendarmes, c’est surement un peu des 3. La moto gît dans le fossé fourche enfoncée, fumante et je me retrouve à genoux, souffle coupé au fond d’un large fossé. Pas vraiment compris…
Heureusement un spectateur voisin me porte rapidement secours et appelle les pompiers très rapides (je vous aime les gars comme 99% de la population).
Mention spéciale au gendarme qui s’acharne à me faire souffler dans le ballon (avec 3 côtes et le sternum cassés…) avant que je ne parte vers l’hôpital du Mans… No comment !
Bloqué sur place pour un certain temps, la solidarité s’organise autour de moi. Kevin ramène le camion et tout le matériel et le chien chez moi. Michel se propose de s’en occuper tous les jours jusqu’à mon retour (merci à toi pour elle), Daniel ORRIOLS de l’organisation viendra par deux fois me visiter (merci pour les pâtes de fruits maison de sa compagne), la Famille Toto CHEVOLLEAU viendra aussi deux fois à ma rescousse (je marche actuellement grâce aux sandales tototesques)… Après un corset vite fait et mal fait et un week-end de pâques immobilisé faute de corset, je suis transféré des soins intensifs vers la traumatologie et jeudi soir la bonne nouvelle : demain en route pour la maison !
J’y retrouve mes marques et mon chien (qui me fait la gueule) mes voisins et mes amis… la vie redevient belle 🙂
Carton jaune à Michel CHEYLAN qui, dans l’intention de se faire aimer de “mon chien” a usé, voire abusé de tranches de jambon ! Comment je fais moi maintenant ?
PS : RV chez le spécialiste du râchis ce matin (23/05) et bonne nouvelle ! c’est pas 3 vertèbres de fracturées mais 4 ! Le temps restaurera bien le tout…

Et encore merci à Sandra pour s’être occupé de mon chien durant le rallye et pour ses photos. Bises Sandra.